Les années 90 La guerre des navigateurs.

C’est la période expérimentale du web avec la création des navigateurs et l’explosion des sites commerciaux « .com ».

La technologie utilisée était très différente de celle que nous connaissons. Il est difficile de nos jours d’appréhender ce qu’était un site web de l’époque.

La publicité a fait son apparition avec le site HotWired et devient un élément incontournable.

De nos jours, l’expérience utilisateur est sacrifié au bénéfice des gains publicitaires.

Cette période a également vu naître les premiers hébergeurs populaires de sites web.

Les nombreux rachats de sociétés ont causés la perte de nombreuses pages web.

Initialement conçu pour organiser et structurer l’information, dans le but d’en optimiser l’accessibilité et l’indexation, le Web ne correspondait pas aux aspirations du public. Les principes du Web étaient trop rigides.

Durant cette période, le public recherchait plus d’originalité et la possibilité de consulter des sites attractifs et animés. Pour y arriver, les développeurs ont utilisé des subterfuges tels que l’utilisation de « pixel simple » ou l’utilisation du « Flash ». Ces différentes méthodes ou outils permettaient d’améliorer le design des sites et évitaient certains problèmes d’incompatibilités entre navigateurs tout en simplifiant le codage.

  • Flèche vers la gauche
  • 1993
  • 1996
  • 1999
  • Flèche vers la droite
  • Flèche vers la gauche
  • 2000
  • 2003
  • 2006
  • Flèche vers la droite
  • Flèche vers la gauche
  • 2008
  • 2011
  • 2014
  • Flèche vers la droite
  • Création de Mosaïc Browser, le premier navigateur capable de prendre en charge les images.

    Mise à disposition dans le domaine public, par le CERN, du logiciel World Wide Web nécessaire au fonctionnement des serveurs web. Ce logiciel a permis à la toile de se tisser.

  • Création de l’organisation W3C et de Netscape.

  • Le Web devient populaire, les médias en parlent énormément.

    Netscape devient un navigateur grand public et Microsoft achète Mosaïc Browser qui devient Internet Explorer 1.0.

  • Création du CSS Level 1 (Cascade Style Sheet) permettant d’améliorer le design des sites mais il n’est pas encore soutenu par les navigateurs de l’époque.

  • Guerre des navigateurs et développements de fonctionnalités propriétaires.

  • Début d’une définition de nouvelles normes de développement pour donner de la cohérence au Web.

  • Début de la suprématie de Microsoft sur les navigateurs, suprématie qui s’arrêtera à la sortie de Chrome en 2008.

  • Google, né en 1998, frappe le grand public grâce a son moteur de recherche.

  • Apparition de Wikipédia.

  • Premier hacks CSS, améliorant la compatibilité entre navigateurs.

  • Création du site CSS Zen Garden créé par Dave Shea qui a favorisé l’évolution du Web en montrant aux développeurs toutes les possibilités qu’offrait le CSS.

  • Lancement de Mozilla et formation de la communauté « Web Hypertext Application Technologiy Working Group » ayant pour but le développement de nouvelles technologies destinées à faciliter l’écriture et le déploiement d’applications à travers le Web.

  • Achat de la société Macromédia par Adobe, société spécialisée dans les logiciels de design et de développement Web.

  • Lancement du magazine « Wired News » sur le Web, premier site utilisant une mise en page complète en CSS. D’autres sites Web importants ont suivis, comme ESPN (Entertainment Sport Programming Network Incorporated) destinés aux consommateurs américains.

  • Évolutions de différents standards (animation CSS, Web Fonts, SVG, HTML5, etc.).

    Lancement de Chrome et de la version public d’Android par Google.

  • Apparition des designs responsives, ce qui a permis de s’affranchir des différentes tailles d’écrans.

  • Le Web franchi la barre du milliard de sites et des trois milliards d’utilisateurs à travers le monde soit 40% de la population mondiale.

De 2000 à 2006 Les années de silence.

Peu d’investissements ont été réalisés durant ces années, de nombreuses personnes avaient le sentiment que le Web ne durerait pas. Mais c’est également durant cette période que de nombreuses communautés et forums de discussions sont créés, le blogging étaient vraiment important.

Les navigateurs évoluent peu durant cette période car les mises à jour automatiques n’existaient pas. Le navigateur Netscape qui occupait une grande part de marché a finalement disparu par manque d’évolution.

Du côté de Microsoft, le navigateur Internet Explorer n’a également pas évolué. Bien que très présent sur le Web à ses débuts, Microsoft n’a pas vraiment anticipé l’émergence des technologies mobiles, du Cloud, de tous les services en lignes actuels et est resté figé sur l’évolution d’un unique système.

Alors que de nos jours les navigateurs profitent pleinement des mises à jours automatiques, les évolutions et les possibiltés qu’ils offrent exploses.

La plupart des sites Web de l’époque étaient ennuyeux. Les connaissances limitées des développeurs étaient très peu axées sur le design.

L’utilisation des blogs et la création de sites comme Flickr, Delicious, ... ont permis aux développeurs de travailler ensemble, de faire évoluer l’utilisation des standards et ainsi façonner l’avenir du Web.

Tout en respectant l’esprit du Web, les sites ont évolués en utilisant de nouvelles techniques permettant de faire des choses qui n’étaient pas possible auparavant comme l’amélioration des mises en page ou les remplacements d’images, etc.

Les frameworks CSS ont également fait leur apparition facilitée par des sites qui les mettaient en téléchargement libre.

C’est également à la fin de cette période que l’utilisation du javascript a été prise au sérieux, facilitée par l’arrivée d’Ajax.

Yahoo réalisait bon nombre d’acquisitions et de projets intéressants qui ont probablement façonnés la bulle dans laquelle nous sommes aujourd’hui.

  • Flèche vers la gauche
  • 1993
  • 1996
  • 1999
  • Flèche vers la droite
  • Flèche vers la gauche
  • 2000
  • 2003
  • 2006
  • Flèche vers la droite
  • Flèche vers la gauche
  • 2008
  • 2011
  • 2014
  • Flèche vers la droite
  • Création de Mosaïc Browser, le premier navigateur capable de prendre en charge les images.

    Mise à disposition dans le domaine public, par le CERN, du logiciel World Wide Web nécessaire au fonctionnement des serveurs web. Ce logiciel a permis à la toile de se tisser.

  • Création de l’organisation W3C et de Netscape.

  • Le Web devient populaire, les médias en parlent énormément.

    Netscape devient un navigateur grand public et Microsoft achète Mosaïc Browser qui devient Internet Explorer 1.0.

  • Création du CSS Level 1 (Cascade Style Sheet) permettant d’améliorer le design des sites mais il n’est pas encore soutenu par les navigateurs de l’époque.

  • Guerre des navigateurs et développements de fonctionnalités propriétaires.

  • Début d’une définition de nouvelles normes de développement pour donner de la cohérence au Web.

  • Début de la suprématie de Microsoft sur les navigateurs, suprématie qui s’arrêtera à la sortie de Chrome en 2008.

  • Google, né en 1998, frappe le grand public grâce a son moteur de recherche.

  • Apparition de Wikipédia.

  • Premier hacks CSS, améliorant la compatibilité entre navigateurs.

  • Création du site CSS Zen Garden créé par Dave Shea qui a favorisé l’évolution du Web en montrant aux développeurs toutes les possibilités qu’offrait le CSS.

  • Lancement de Mozilla et formation de la communauté « Web Hypertext Application Technologiy Working Group » ayant pour but le développement de nouvelles technologies destinées à faciliter l’écriture et le déploiement d’applications à travers le Web.

  • Achat de la société Macromédia par Adobe, société spécialisée dans les logiciels de design et de développement Web.

  • Lancement du magazine « Wired News » sur le Web, premier site utilisant une mise en page complète en CSS. D’autres sites Web importants ont suivis, comme ESPN (Entertainment Sport Programming Network Incorporated) destinés aux consommateurs américains.

  • Évolutions de différents standards (animation CSS, Web Fonts, SVG, HTML5, etc.).

    Lancement de Chrome et de la version public d’Android par Google.

  • Apparition des designs responsives, ce qui a permis de s’affranchir des différentes tailles d’écrans.

  • Le Web franchi la barre du milliard de sites et des trois milliards d’utilisateurs à travers le monde soit 40% de la population mondiale.

De 2007 à aujourd’hui La diversification des appareils.

L’explosion et la diversification des appareils sur lesquels le Web pouvait fonctionner nous a fait revoir la manière de le construire et de le penser.

Initialement conçu pour le desktop, l’arrivée de l’iPhone équipé d’un navigateur de pointe et complet a suffi pour changer du jour au lendemain le regard du monde vis-à-vis du Web mobile.

De nos jours, le Web est présent partout. On le retrouve dans les téléviseurs, les voitures, les montres, etc. Nous n’avons plus besoin d’être assis à un bureau pour y accéder. Les outils existants permettent de présenter au mieux les sites quelque soit l’environnement.

Les standards évoluent, bougent. Diverses sociétés telles que Google, Apple et Microsoft possèdent des éditeurs au sein de la W3C qui proposent de nouvelles évolutions, spécificités, propriétés partagées de manière ouverte.

Il est important de profiter de ces évolutions pour continuer à développer nos compétences. Les développeurs et les designers doivent rester curieux vis-à-vis des nouveautés. Le Web continuera de changer, il ne faut pas rester bloqué dans ses compétences mais aller au-delà.

Pour les années à venir, il nous faut cependant rester vigilant. Le Web doit rester neutre, gratuit, ouvert à tous et sans monopole.

  • Flèche vers la gauche
  • 1993
  • 1996
  • 1999
  • Flèche vers la droite
  • Flèche vers la gauche
  • 2000
  • 2003
  • 2006
  • Flèche vers la droite
  • Flèche vers la gauche
  • 2008
  • 2011
  • 2014
  • Flèche vers la droite
  • Création de Mosaïc Browser, le premier navigateur capable de prendre en charge les images.

    Mise à disposition dans le domaine public, par le CERN, du logiciel World Wide Web nécessaire au fonctionnement des serveurs web. Ce logiciel a permis à la toile de se tisser.

  • Création de l’organisation W3C et de Netscape.

  • Le Web devient populaire, les médias en parlent énormément.

    Netscape devient un navigateur grand public et Microsoft achète Mosaïc Browser qui devient Internet Explorer 1.0.

  • Création du CSS Level 1 (Cascade Style Sheet) permettant d’améliorer le design des sites mais il n’est pas encore soutenu par les navigateurs de l’époque.

  • Guerre des navigateurs et développements de fonctionnalités propriétaires.

  • Début d’une définition de nouvelles normes de développement pour donner de la cohérence au Web.

  • Début de la suprématie de Microsoft sur les navigateurs, suprématie qui s’arrêtera à la sortie de Chrome en 2008.

  • Google, né en 1998, frappe le grand public grâce a son moteur de recherche.

  • Apparition de Wikipédia.

  • Premier hacks CSS, améliorant la compatibilité entre navigateurs.

  • Création du site CSS Zen Garden créé par Dave Shea qui a favorisé l’évolution du Web en montrant aux développeurs toutes les possibilités qu’offrait le CSS.

  • Lancement de Mozilla et formation de la communauté « Web Hypertext Application Technologiy Working Group » ayant pour but le développement de nouvelles technologies destinées à faciliter l’écriture et le déploiement d’applications à travers le Web.

  • Achat de la société Macromédia par Adobe, société spécialisée dans les logiciels de design et de développement Web.

  • Lancement du magazine « Wired News » sur le Web, premier site utilisant une mise en page complète en CSS. D’autres sites Web importants ont suivis, comme ESPN (Entertainment Sport Programming Network Incorporated) destinés aux consommateurs américains.

  • Évolutions de différents standards (animation CSS, Web Fonts, SVG, HTML5, etc.).

    Lancement de Chrome et de la version public d’Android par Google.

  • Apparition des designs responsives, ce qui a permis de s’affranchir des différentes tailles d’écrans.

  • Le Web franchi la barre du milliard de sites et des trois milliards d’utilisateurs à travers le monde soit 40% de la population mondiale.

Conférence A Brief History of Web Design.